Pokemon let’s Go, mes retours.

Pokemon let’s Go est sorti depuis bientôt trois semaines et après une trentaine d’heures de jeu, je me permet de faire mon retour sur ce jeu qui a été un peu trop hypé à mon goût.

Plus facile, tu meurs !

Quand j’ai appris la sorti de ces jeux, voilà bientôt un an (à peu près) j’ai de suite été emballé ! Il faut dire que moi dès qu’il est question du gameplay : dresseur – aventure – capture – combat, je suis extatique direct !

Alors quand j’ai appris qu’il s’agirait d’un jeu Pokemon en 3D sur la Nintendo Switch avec ce gameplay là, j’ai surveillé chaque sorti de trailers comme du lait sur le feu ! Et je n’ai jamais été déçu ! Quoi que…si : le retour vers le passé !

Un énième retour à Kanto…et en plus, la limitation aux 150 Pokémon de la première génération. Ce sont les deux plus gros points qui me frustre avec ces jeux.

Qu’à cela ne tienne ! Les trailers laissaient présager un coté plus immersif et plus concret de ce qu’on aurait pus attendre d’un jeu Pokemon. Possibilité de sortir un Pokemon de sa Pokeball et qu’il nous suive comme dans l’animé ; possibilité de chevaucher de gros Pokemon (monter sur le dos de Dracafeu et que celui-ci vole, ou monter à dos de Galopa en galopant sur les routes) ; des Pokemon sauvages qui se rencontrent en les voyant apparaître d’un coup et se balader autour de nous ! Du CON-CRET ! Un univers et une immersion à la Zelda breath of the wild, avec un monde ouvert, aurait rendu la chose encore plus épique !

Je suis à la Sylphe SARL…j’en ai trop marre de me battre contre des Nosferati et consor

Mais il ne faut pas trop en demander. Rien que ça, déjà, ça s’annonçait déjà pas mal !

Eh bien, après mes 17h de jeu, quatre badges en poche et sept villes visitées, je dois dire que je reste un peu sur ma faim…

Le fait que le jeu ai gardé ce coté un peu personnages Chibi est en adéquation avec la nouvelle cible de Pokemon Company, Game Freak et Nintendo, c’est-à-dire  : les enfants des anciens joueurs ! La franchise ayant plus de 20 ans à présent il est normal de vouloir capitaliser sur les nouvelles générations afin de pérenniser le business ! Après tout, il n’y a que les grands enfants comme moi (de 28 ans) qui y jouent encore. Les autres ayant gagné en responsabilité et inquiétude avec leurs marmailles ont certainement d’autres chats à fouetter que de se détendre en jouant à attraper des bestiaux qu’ils ont déjà chassé lorsqu’ils avaient 8 ans.

C’est là où le bas blesse du coup. Ce choix stratégique est au détriment des puristes, qui se fient des moqueries et des quand-dira-t-on et y jouent encore. Car le jeu est d’une simplicité exacerbée !

Après mes longues heures de jeu (pour moi 17h c’est beaucoup) je dois dire que je suis de moins en moins enthousiaste à l’idée d’aller y jouer. J’y vais car je veut découvrir tout ce qui a été mis en place dans le jeu et finir la ligue. Mais la rapidité avec laquelle les Pokemon montent de niveau et l’ennui couplé à la redondance des dresseurs qui apparaissent, la multitude de combats qu’il y a faire, rendent tout le jeu ennuyeux. Mon pire souvenir c’est la tour de Lavanville, avec toutes ces Exorcistes ayant des Fantominus…MEIN GOSH !

Non vraiment, j’ai été sourd à tous ces râleurs gamers qui critiquaient déjà le jeu avant même d’y avoir joué en blâmant la possible facilité du jeu (surtout dû au fait que leurs plans de stratégie de combat sont réduits à néant car tous ça a été gommé) car je me focalisais sur ce qui allait me hyper le plus (comme quoi le bonheur c’est facile quand on change sa manière de penser), mais je dois dire que là, pour le coup, leurs complaintes étaient justifiées.

Avec un peu d’espoir…

Ceci dit je garde la foi ! (Oui, moi, l’athée blasphémateur) Je crois que le jeu est sorti dans sa version incomplète et que, pour nous faire attendre les prochains jeux et « forcer » les gens à continuer à y jouer, Nintendo va sortir des évènements à la pelle.

Comme pour Zelda ou Mario Odyssey avec les accessoires ou des extensions. Du moins je l’espère énormément.

Déjà je suis sidérer de voir qu’en 17h de jeu je suis déjà la moitié de la carte ! Je me demande même comment j’ai fais pour trouver ça long à l’époque où j’y jouais sur la Gameboy ! Les Pokemon apparaissant assez facilement et rapidement, le Pokédex sera vite torché, croyez-moi ! Eh je dis ça en tant que gamer notoire, alors j’imagine pour vous les gamers avertis et chevronnés !

Mon équipe…c’est littéralement l’équipe de Sacha dans l’anime…à peu de chose prêt

Dans l’idéal j’espère plusieurs choses, farfelue et réalisable :

  1. Des Pokemon des autres générations arrivant aléatoirement par évènements mais pas les 800
  2. Les 800 Pokemon au total !
  3. Des extensions permettant d’aller vers les autres mondes ! Un genre de, je ne sais pas moi, l’Océane, avec un pass, pour faire une croisière jusqu’à Alola !
  4. De nouveaux Pokemon de la futur génération !
  5. De nouveaux Pokemon avec des formes Alola (ou autre)

Je me vends du rêve à moi-même. Mais comme le répète à longueur de temps le site Pokémontrash : « Si Game Freak écoutait ses fans… ».

Mais j’y crois. Vraiment j’y crois, je ne peut pas me résigner à me dire que le jeu s’arrête à ces nouveautés, certes appréciable, et gadget que je n’utilise jamais (dixit la Pokeball manette…). Ça ne peut pas être juste un retour aux sources pour attirer du sang neuf. Il va y avoir satisfaction des anciens, j’en suis sûre.

Et vous ? Comment vous avez-vous vécu ce retour à Kanto et ces nouveautés ?

#AllezSalut

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *