Kylie Jenner l’entrepreneuse…de talent ?

Ahlala les Kardhasian-Jenner. Voilà, une famille qui aura fait couler beaucoup d’encre ! Mais là on va s’intéresser à Kylie Jenner, la benjamine de cette famille fascinante, n’en déplaise !

Kylie Jenner c’est une jeune femme de 20 ans sacrée récemment par Forbes parmi les femmes les plus riches du monde (elle est vingt-septième). C’est même une future milliardaire, sa fortune s’élevant à 900 millions de dollars (rien que ça) ! Tout ça rien qu’à 20 ans s’il vous plaît ! Pendant que d’autres triment à trouver leur premier emploi où vivent chez papa-maman, elle, elle vit dans sa villa à 35 millions de dollars et gagne une fortune colossale avec sa propre marque.

Kylie's house
y’all can go and choke, peasant ! (sa villa)

Vraiment bravo, j’applaudis avec mes quatre membres (mains et pieds donc) ! Une telle prouesse en vaut bien une autre, non ? Soyons sérieux deux minutes et parlons un peu de ce « succès ».

Je n’ai lu qu’un article sur le sujet et il se trouve sur Femme d’Influence, tout y est bien décrypté et expliqué, je ne rentrerais pas dans une fastidieuse et chiante description de son parcours, lisez l’article si cela vous est nécessaire (il est vraiment très bien écrit). Non moi je vais donner mon opinion et il est partagé par un tas de gens qui osent dire ce qui est !

Qu’est-ce que Kylie Jenner a bien pu faire pour atteindre un tel sommet ? Des nuits blanches à rédiger un business plan ? Réfléchir à la meilleure stratégie possible pour toucher un maximum de personnes avec une marque toute récente ? Non, bien sûr, rien de tout ça, elle s’est simplement servie de son nom de famille, de la notoriété de celui-ci et utilise son propre corps comme objet marketing. Oui, mesdames, messieurs ! Elle-même, pas besoin d’engager un quelconque mannequin crevant la dalle pour rester maigrichonne et jolie, afin de l’utiliser comme égérie. Mademoiselle se suffit à elle-même.

Alors, moi, avec les choses que j’ai vu et sais d’elle, je ne peux dire qu’une chose : Félicitation, mais ce n’est pas vraiment mérité ! Est-ce que vous avez regardé les saisons des Kardhasian ? Moi oui, du moins lorsque la chaîne E! était gratuite sur Free. C’était mon moment « je m’abrutis et ne pense plus aux informations dégueulasses auxquelles on a droit sur les JT », et franchement niveau réactivité et esprit d’entreprenariat je pense qu’on y était pas du tout ! Je me rappelle de son inquiétude lors du lancement de sa marque et des questions des journalistes qu’elle appréhendait sur ses lèvres ! Niveau maîtrise de sa communication il me semble qu’on a vu mieux ! Ensuite l’épisode où elle va à une réunion pour découvrir ou choisir les produits pour sa marque…La meuf avait zéro conviction, en mode « au feeling, j’hésite un peu », nul doute que Mama Jenner (Kris) devait gérer tout ça en back-office avec ardeur ! The devil work hard, but Kris Jenner work harder (Le diable travaille dur, mais Kris Jenner travaille encore plus dure).

Eh oui, que serait cette famille sans cette scorpionne jusqu’au-boutiste, ambitieuse et impitoyable ? Je suis désolé Kylie, mais tu ne me feras pas croire à ton acharnement pour que ta marque fonctionne. La petite cuillère en or est passée par là, en plus de Kris ! Même Kim, je me rappelle de cet épisode où elle était en réunion avec une équipe pour lui présenter la maquette de son site internet. Plein de photos d’elle mis en avant direct sur la page d’accueil, avec un esthétisme léché, elle a adoré direct sans même chercher à savoir si le site était responsive (c’est-à-dire adaptable d’un ordinateur à un smartphone ou tablette), si celui-ci permettrait d’enclencher l’acte d’achat (vous me direz, elle n’en a pas besoin d’un côté) ou autres. Ses yeux luisaient à la vue de sa personne direct sur la page d’accueil. Il me semble, de mémoire, que c’est même celui qui dirigeait la réunion qui avait trouvé un bémol et voulait améliorer le design, mais il se peut que je fasse juste ma mauvaise langue pour le coup.

Mais il est vrai qu’on peut quand même la féliciter ! C’est vrai, elle aurait pu simplement se contenter de profiter de l’argent de papa-maman, vivre grand train et attendre que l’héritage tombe. Mais là encore, je vais faire ma langue de pute, mais je soupçonne Mama Jenner d’avoir insufflé l’idée. Pour rappel, avant de créer sa propre marque, tout comme leurs soeurs Kardhasian avec Dash, les soeurs Jenner ont une marque de vêtements Kendall + Kylie commencée en 2012. 2012 putain ! C’est-à-dire qu’elles étaient même pas majeures ! Vous allez pas me faire croire que ce n’est pas un calcul de Kris pour protéger les arrières de ses filles ! Kylie avait 14 ans quoi !

Il faut savoir que dans cette famille tout le monde a un business. Juste, au cas où vous ne sauriez pas, Robert Kardhasian Junior, seul fils de cette famille, a une entreprise de chaussette ! S’il vous plaît ! Quel est ton avantage concurrentiel s’il-te-plaît ? Ton nom et la notoriété qui va avec ? Mais en quoi ce que tu vends est mieux que ce que je peux acheter chez Tatie ?

Rob chaussette
Non mais…pour de vrai ?

Foutaises ! Je ne donne absolument aucun crédit à cette fille et à son succès. Quand on a l’argent les portes vous sont grandes ouvertes et on peut engager les meilleures équipes pour faire tout le boulot chiant à sa place ! Il n’y a pas à proprement parler de travail derrière ça, du moins pas de sa part !

Kylie's body
Elle travaille dure, vous voyez bien ! C’est quand même ÇA, sa marque !

Je me rappelle quand FENTY BEAUTY est sorti et que Rihanna a foutue un coup de pied au cul de Kylie avec sa marque parce qu’elle, elle a pensé à créer des produits qui touchent une cible vaste, c’est-à-dire toutes les femmes, avec toutes les carnations existantes et « size » existant. Et elle, elle utilise des égéries variées, pas juste elle (même si c’est en grande partie elle) ! Et Rihanna, elle, elle vient de loin ! Certes, c’est une chanteuse à succès, mais au début personne ne pariait sur cette métisse venue d’une petite île de la caraïbe avec son single Pon De Replay (on pensait que ça serait une « one hit wonder », cad « un succès sans lendemain »).

Comme l’a écrit une de mes auteurs préférés de développement personnel, Napoléon Hill, dans son livre « Réfléchissez et devenez riche » dans sa liste des trente et une façon d’échouer :

« 26. La possession d’un pouvoir non acquis par ses propres efforts (fils et filles d’hommes riches qui héritent de l’argent qu’ils n’ont pas gagné). Le pouvoir est souvent une cause d’échec s’il n’est pas gagné petit à petit. La richesse obtenue d’un seul coup est plus dangereuse que la pauvreté »

Certes, le cas Kylie est particulier et ne s’applique pas parfaitement à ce précepte, mais bon quand tu fais 25 millions en douze mois d’existence, j’appelle pas ça de l’argent gagné petit à petit, le terrain ultra fertile sur lequel tu as semé quelques graines a suffit.

Je sais, je sais, I sound bitter and jealous (je sonne amer et jaloux), et je le reconnais ! Oui parce que si j’avais les moyens moi aussi j’aurais pu devenir millionnaire ! J’en rêverais d’ouvrir mon propre business ! Mais pour clarifier quand même mon propos et ne pas lui donner juste cette teinte, je critique avant tout le fait qu’on glorifie une jeune femme qui n’a pas vraiment trimé pour en arriver là où elle en est , et aussi le fait qu’en gros on sous-entend qu’il suffit d’être célèbre, montrer son cul et vendre son corps différemment pour devenir pratiquement milliardaire…La société est déjà suffisamment névrosée et axée sur l’apparence pour faire croire qu’il suffit d’être superficiel et influent pour devenir riche…

Bref, l’article est déjà suffisamment long comme ça, je pourrais prolonger sur d’autres réflexions ! Si l’article vous a plu n’hésitez pas à le partager et à commenter !

#AllezSalut

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *